Trois notions de base
pour bien comprendre
internet

🌝 Pour construire votre site dès maintenant, joignez  START -  ☎  04 94 77 80 75 -  📲 06 62 08 75 85  ou  LOU NISTOUN  - 06 70 70 21 65 par téléphone ou par email

1/4    2/4     3/4    4/4


TROIS NOTIONS DE BASE POUR BIEN COMPRENDRE INTERNET 
pour les débutants.

PLAN 
LE MOTEUR DE RECHERCHE
L’INDEXATION DES PAGES INTERNET
LE REFERENCEMENT
L’ALGORITHME DE GOOGLE
OBJECTIF : POLE POSITION DANS GOOGLE !
LE REFERENCEUR
SI VOUS ETES ENCORE LA…
JUSTE UN CONSEIL SUR LE NOM DE DOMAINE DE VOTRE SITE


En attendant de me joindre, je vous propose de débroussailler un peu le terrain ! Ce terrain, cette jungle, incroyablement complexe qu’est internet. Et qui plus est, en perpétuelle évolution.

Nous allons voir ensemble trois notions de base qui entourent tout site internet, et notamment votre futur site internet : le « moteur de recherche », les « requêtes utilisateurs » et le « référencement ».

LE MOTEUR DE RECHERCHE

Le moteur de recherche dominant est celui de GOOGLE.

En France, c’est celui qui est utilisé dans 90 % des cas. Les autres, Safari, Firefox, Bing, Opera, Ecosia sont très marginaux. C’est bien pour cela qu’il faut que votre site, les pages de votre site, soient visibles sur Google.

En France, les internautes que nous sommes presque tous, utilisent GOOGLE. C’est là, dans la « zone de saisie » (ou barre de recherche), que chacun tape sa recherche, sa demande : « je cherche un plombier à Rocbaron », « heures d’ouverture brico marché Brignoles », etc.

Ces recherches, qu’en jargon informatique on appelle des « requêtes utilisateur», il y en a 80 000 par seconde dans le monde ! Soit, 6,9 milliards par jour.

Comme vous le savez, le moteur de recherche répond par une liste de pages internet, classées selon lui par ordre de « pertinence décroissante » (de la meilleure réponse possible à votre demande à la moins bonne). La « pertinence » étant le degré de qualité de réponses.

L’INDEXATION DES PAGES INTERNET

Une page internet qui fait partie de la mémoire (de la base de données) de Google est dite « indexée » . Cela ne veut pas dire qu’elle sera visible pour une recherche donnée, mais au moins elle existe.
Pour savoir quelles sont les pages indexées d’un site, on tape dans la barre de recherche, par exemple, « site:internet-rocbaron .com.». Google répond par la liste des pages internet qu’il a en mémoire, sur ses disques durs.

Je dis bien indexation des « pages » et non indexation des « sites internet».

Google a en mémoire les adresses internet de chacune des pages existantes. Exemples : https://internet-rocbaron.com/index.html est une page. https://internet-rocbaron.com/mentions-legales-rgpd.html en est une autre.

► Google n’indexe pas des sites mais toutes les pages (adresses internet) de tous les sites du monde.

Souvent c’est la page d’accueil d’un site (« la home page », en bon franglais), qui est indexée.

En 2020, Google à en mémoire (indexation) 130 000 milliards de pages internet, représentant 100 millions de Go (Giga-octets) de données stockées...

LE REFERENCEMENT

Google ne présente pas une liste de pages internet au hasard ! Loin s’en faut.
Son « cerveau » va tenter de donner la meilleure liste de pages internet correspondant à votre recherche. Il référence les pages internet et les présente à vous, par ordre décroissant d’intérêt - selon « lui » - par rapport à votre demande. Par degré de « pertinence » en réponse à votre demande.

On voit que les notions de « requête utilisateur » (votre recherche) et de référencement sont totalement liées. Ainsi, la liste de pages internet proposées par Google en réponse à votre question est différente si vous demandez « élagage à Mazaugues » ou «élagage dans le pas de calais ». Heureusement !

L e but, le seul but technique d’un moteur de recherche est d’afficher la meilleure liste possible de pages internet en réponse à votre demande. A ce jeu là, c’est Google qui a gagné.

L’ALGORITHME DE GOOGLE

Le « cerveau » du moteur de recherche, on dit son « algorithme » , est un ensemble de programmes informatiques qui filtre les pages indexées qui répondent à votre recherche et les choisit selon ses « critères de sélection ».
Ce sera l’  « âge de la page internet », «les mots qu’elle contient », «les dates de mise à jour », « le nombre de mots », le « nombre de liens vers cette page ». Etc… Ce sont des variables (comme l’âge, le poids, la température).

En fait, l’algorithme de Google, Google version Google BERT depuis décembre 2019 en France, contient de l’intelligence artificielle. Il est de plus en plus capable de comprendre les mots dans le contexte de la phrase de recherche. Une nécessité pour Google, qui sait très bien qu’aujourd’hui beaucoup de recherches se font en mode vocal et donc avec des phrases plus longues. Plus longues que celles tapées au clavier.

On sait, à peu près, que l’algorithme de Google (secret) contient 210 sous-moteurs d’appréciation lui permettant de fabriquer la liste de pages référencées comme les meilleures et vous les présenter.

Évidemment, le but de tout créateur de site internet est d’être visible en première page de la liste créée par Google en réponse à une recherche donnée.

Par exemple, si ma recherche est « légumes bio à Garéoult », la réponse de Google (hors pub) est en première position « Fruits & légumes bio – La potager du Cabanon » suivi d’une des adresses du site : bio83.com (nouvelle version) ou biogareoult.canablog.com (ancienne version).
C’est bien, mais ce n’est pas un exploit car il n’y a pas 500 maraîchers bio à Garéoult. Mais un seul.

Et si je tapes « légumes bio dans le Var » ? Ce qui est plus général. On voir également le Potager du Cabanon. Les pages de ce site sont bien référencées : Google considère que c’est un bon choix. Le premier choix.
Encore plus fort ? C’est le cas si je tape « bio var » ! Eh bien c’est toujours le Potager du Cabanon qui est en pôle position dans Google. Là, c’est un très bon référencement.

Idem, dans un autre domaine, pour ce qui est de ce thème juridique qu’est la « médiation commerciale ». Il existe cette fois-ci des centaines de médiateurs en France, des dizaines à Paris. Un bon référencement serait que mon site soit en pole position dans Google pour une recherche « médiation commerciale paris » ou « médiateur commercial paris ». C’est le cas du site développé par START pour un cabinet d’avocats.

OBJECTIF : POLE POSITION DANS GOOGLE !

► Cela signifie que vous devez choisir la requête utilisateur pour laquelle vous voulez être référencé.

Par exemple, vous êtes « traiteur à Forcalqueiret ». Tous les efforts du référenceur, tant au moment de la construction du site qu’après, vont tendre à ce que vous soyez visible quand cette recherche est demandée par l’utilisateur.

L’objectif du référencement sera d’être en pôle position : position 1, page 1 de Google, en réponse à la demande « traiteur forcalqueiret » ou toute autre déclinaison, type « je cherche un traiteur à Forcalqueiret ».
L’essentiel en fait étant d’être « visible » sur le première page de la réponse de Google pour une recherche donnée.

92 % des « clics » se font sur la première page présentée (cela varie selon les études). La pole position a 31,73 % de chance d’être cliquée ! (Données du Blog du modérateur). Seulement 6 % (d’autres études) en page 2, Autour de 2 % en page 3 et le reste...Bref, entre 10 et 30 sites seront plus ou moins visibles ; les autres, des milliers, n’existent pas à nos yeux.

LE REFERENCEUR

C’est le spécialiste, non pas de la création de sites internet, mais de la visibilité de ce site dans Google pour une recherche donnée.
A quoi bon avoir un site superbe, s’il n’est présent qu’à la page 2, 3 ou 4 de Google. A rien ! C’est comme si on n’avait pas de site !

C’est bien pour cela que « référenceur » est l’un des jobs les mieux payés de l’univers internet.
On lit souvent Référencement SEO, cela signifie « Search Engine Optimization », optimisation [de la présence] dans un moteur de recherche.
START est SEO senior.

Référencement dit « naturel »
C’est le savoir-faire à la construction du site (pré-référencement) et une fois le site ouvert (post-référencement). Sans publicité aucune. C’est le SEO. Le SEA, le « Search engine advertising », est le savoir faire publicitaire en matière de référencement.

SI VOUS ÊTES ENCORE LA…

Après cette lecture, si vous êtes encore là, vous avez compris qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir un site, mais d’avoir un site bien référencé, visible dans Google pour une recherche utilisateur que vous aurez choisie.

JUSTE UN CONSEIL SUR LE NOM DE DOMAINE DE VOTRE SITE 

Un nom de domaine est par exemple internet-rocbaron.com, lou-nistoun.com, bio83.com, etc.
L’extension du nom de domaine est ce qu’il y a après le point : .com, .fr, .net, .org etc. Il y en a des centaines. Les plus courantes en France étant le .com et le .fr.

Qu’il soit long n’est pas gênant. Neuf fois sur dix il sera cliqué et non saisi au clavier.
ahjerisdemevoirsibelleencemiroir.com, un de mes sites d’essais, est régulièrement cliqué.

Sachant que tout compte dans le référencement, votre première préoccupation sera de choisir avec moi un nom de domaine qui « parle » à Google.

Combien d’agences web ne font pas leur travail en acceptant la demande du client qui propose « jean-dupont-durant.com ». Alors qu’étant architecte à Méounes, il aurait mieux valu que son site ait pour nom de domaine « architecte-meounes.com ».
Personne ne tapera jamais Jean Dupont-Durant pour choisir un architecte à Méounes. Alors qu’avec architecte-méounes, Google va voir qu’il s’agit d’un nom de métier, suivi d’un nom de lieu. C’est qui est déjà un « plus » dans le référencement du site.

Rien ne vous empêche de disposer d’un second nom de domaine pour votre carte de visite. C’est ainsi que cave-vins-bieres-tapas-rocbaron.com, le site de la cave Le Nez Les Fend, à Rocbaron, a un deuxième nom de domaine, LNLF.vin…Beaucoup plus court ! Et avec une extension parlante.

Afin d’éviter 200 à 300 autres pages de lecture sur le référencement, je vous propose de me joindre !

Michel BRASSINNE

On continue ? Appelez-moi au 04 94 77 80 75 ou laissez un message à michel.brassinne@gmail.com

LIRE LA SUITE : 4/4 - Ce qu'il faut vraiment éviter de faire !          

🌝 Pour construire votre site dès maintenant, joignez  START -  ☎  04 94 77 80 75 -  📲 06 62 08 75 85  ou  LOU NISTOUN  - 06 70 70 21 65 par téléphone ou par email

Copyright  © 2020 START - Plan du site